Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics

La dépendance

 

Définition d'une substance psychoactive:

C'est une substance qui modifie l'activité mentale, les sensations, le comportement. Son usage expose à des risques et à des dangers sur la santé et des conséquenses sur la vie quotidienne et en société et peut engendrer une dépendance.

Cette dépendance provoque des effets somatiques (sur le corps) variable selon sa propriété, son effet, et sa nocivité. Alcool,tabac,cannabis,héroïne,cocaïne etc..... sont des substances psychoactives qui agissent sur le cerveau.

La dépendance:

La consommation de ces substances a pour effet de modifier les perceptions, l'humeur, le comportement. Les effets varient en fonction de la substance consommée, de la quantité, de la fréquence et de la durée des consommations.

La dépendance est la situation dans laquelle se trouve la personne qui ne peut plus se passer du produit sans ressentir un manque d'ordre physique et/ou psychique. La vie quotidienne du sujet, à ce moment la, tourne largement ou exclusivement autour de la recherche et de la prise du produit. Elle peut s'installer de façon brutale ou progressive, en fonction du sujet et du produit.

Cette dépendance (physique et/ou psychique) se caractérise pae des symptomes généraux:

  • Impossibilité de résister au besoin de consommer.
  • L'accroissement d'une tension interne d'une anxiété avant la consommation habituelle.
  • Le soulagement ressenti lors de la consommation.
  • Le sentiment de perte de contrôle de soi pendant la consommation.

La dépendance psychique:

Le manque lié à la privation de consommation entraine une sentation de malaise, d'angoisse pouvant aller jusqu'a la dépression. A l'arrêt de la consommation, le sujet a du mal à s'adapter à une vie sans produit car cet arrêt modifie les habitudes, laisse un vide et favorise la réaparition d'un mal être que la consommation visait à effacer.

La dépendance physique:

La privation de consommation entraine des symptômes physiques tel que les tremblements,sueurs etc.......

Ces symptômes peuvent s'accompagner de trouble du comportement (anxiété, irritabilité, angoisse, agitation, etc....) et le besoin de reconsommer devient alors irrépressible.

L'arrêt de consommation d'une substance psychoactive quelle soit brutale ou progressive s'appelle le sevrage.

Action des substances psychoactives sur le cerveau:

 

 La dopamine et le circuit de la récompense:

Les drogues qui agissent le plus fortement sur l'humeur sont les psychostimulantset les opiaciés. Les psychostimulants augmentent la vigilance et diminuent la sensation de fatigue et de sommeil. Au contraire les opiacés qui ont un effet d'endormissement.

Les recherches actuelles ont démontré que tous les produits psychoactifs ont une propriété commune d'augmenter dans le cerveau la délibération d'une molécule fabriquée par les neurones, la dopamine.

 

 

 

Cette découverte vient de ce que la dopamine active chez l'homme un circuit appelé "le circuit de la récompense". Il s'agit d'un ensemble de stuctures cérébrales qui, comme un baromètre nous indique à chaque instant dans quel état physique et psychique nous nous trouvons.

Lorsque la quantité de dopamine augmente dans ces structures et quelle qu'en soit la raison nous ressentons un plaisir et nous considérons que tout va bien, même si notre corps souffre ou que nous sommes déprimés.

Ainsi les substances psychoactives modifient la conscience que nous avons de notre environnement et de nous même. La prise répétée de ces substances modifie à plus ou moins long terme la façon dont notre cerveau perçoit l'origine de ses satisfactions et perturbe notre recherche du plaisir entrainant chez certaines personnes des phénomènes de dépendance.