Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics

Les effets psychotropes de l'alcool sur le comportement humain

 

 

 

BULBE RACHIDIEN:

Digestion, coeur, respiration.

CERVELET:

Centre de coordination: équilibre,attraper quelque chose,marcher droit.........

PALEOCORTEX:

Régit notre relation à l'autre: amour-haine-pulsion-fantasme-plaisir-instinct-affection-émotion

NEOCORTEX:

Centre d'apprentissage: imaginaire-intelligence règles sociales-interdits-raison

DEFINITON DE PSYCHOTROPE

 

Un psychotrope est une substance qui agit principalement sur l'état du système nerveux central en y modifiant certains processus biochimiques et physiologiques cérébraux, sans préjuger de sa capacité à induire des phénomènes de dépendance, ni de son éventuelle toxicité.

 

EFFET PSYCHOTROPES

 

 

En buvant, en premier lieu, j'anestésie mon néocortex de ce fait: je vis bien, je suis bien, je profite du moment présent.

Puis en consommant d'avantage j'anestésie mon paléocortex (modification de la relation à l'autre) si je bois encore plus j'anestésie mon cervelet (état d'ivresse manifeste coordination des mouvements) puis ensuite en continuant à boire, anestésie du bulbe rachidien (coma ethylique,perte du contrôle des fonction principales du corps)

Ces effets peuvent emmener le sujet vers une dépendance au produit (voir la dépendance) du fait des effets recherchés ou trouvés par l'absorbsion. Ils sont différents en fonction des personnes.

La consommation d'alcool est généralement estimée en nombre de verres par jour, Cette estimation est le reflet d'une consommation moyenne calculée par rapport aux déclarations des sujets inclus dans les études. Le verre standard est normalisé et correspond à environ 10 g d'éthanol pur quelle que soit la boisson alcoolisée consommée.